Un colorant « toxique » bientôt interdit en France…et en Belgique?

0
110

Sous la pression de nombreuses associations de consommateurs dont Foodwatch France, le gouvernement français vient de décider d’interdire d’utiliser le colorant DIOXYDE DE TITANE (E 171) dans les denrées alimentaires. Mais bémol : cette interdiction ne sera effective qu’au 01 janvier 2020! L’argument est toujours le même : permettre aux fabricants d’écouler leurs stocks.

  • C’est quoi le dioxyde de titane et à quoi sert-il?

C’est un colorant (que vous pouvez détecter dans la liste des ingrédients sous le code E 171) sans aucun intérêt nutritionnel. En fait, c’est un colorant blanc permettant d’augmenter la coloration blanche et la brillance de nombreux aliments ou encore permettant de modifier la teinte d’autres colorants. Partiellement composé de nanoparticules (de minuscules particules 10 000 fois plus petites qu’un grain de sel), le dioxyde de titane est régulièrement présent dans de nombreux aliments (bonbons, gommes à mâcher, biscuits, chocolats, pâtisseries, etc. Mais pas seulement : on peut aussi le retrouver dans des cosmétiques, dentifrices, crèmes solaires, etc. Autrement dit…sans intérêt réel pour le consommateur!

  • C’est dangereux pour notre santé?

Comme souvent en pareil cas, les avis divergent et les scientifiques sont loin d’être d’accord. Sans entrer dans trop de détails techniques, tentons de faire le point…Dès 2006, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qualifiait le dioxyde de titane de titane de « potentiellement cancérigène pour l’homme » lorsqu’il est inhalé. Etaient donc visés les ouvriers travaillant dans les entreprises produisant cet additif. Sur cette base, les chercheurs ont poursuivi leurs investigations et tenté de connaître l’éventuelle toxicité orale de cet additif. Pour ce faire, ils ont utilisé des rats auxquels ils ont fait boire de l’eau renfermant cet additif à des doses proches de l’exposition alimentaire humaine. ils ont ainsi démontré que le dioxyde de titane passait dans le sang, pouvait altérer le système immunitaire des animaux et favoriser l’apparition de cancers du colon et du rectum. comme très (trop?) souvent, les organismes officiels sont beaucoup plus réservés. C’est ainsi que l’ANSES (Agence nationale – française – de sécurité sanitaire) qui souligne le manque de données scientifiques permettant de lever les doutes relatifs à l’innocuité de cet additif. Pour l’AESA (Autorité européenne de sécurité des aliments), le dioxyde de titane n’est pas toxique…tout en reconnaissant que des « lacunes » devraient être comblées au travers de nouvelles études. Comprenne qui pourra!

  • Que conclure?

Loin de moi l’idée de provoquer une angoisse supplémentaire mais cette situation ne peut m’empêcher quelques réflexions et conseils.

  • Comment le consommateur peut-il être rassuré quant à la sécurité de son alimentation quand un additif douteux est interdit en France et pas ailleurs? En Belgique, c’est silence radio dans toutes les langues!
  • Il est indispensable que de telles autorisations ou interdictions fassent l’objet de décisions harmonisées au sein de l’espace européen.
  • Les fabricants se grandiraient en appliquant le principe de précaution et en éliminant le dioxyde de titane de leur schéma de production.
  • Dans l’attente, je vous conseille de ne pas consommer d’aliments renfermant cet additif. Vous en détecterez la présence dans la liste des ingrédients sous le code E 171.

 

PARTAGER
Article précédentLes asperges…stars du printemps.
Article suivantRappel MASSIF de viande de bœuf chez COLRUYT.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here