Pommes et poires arrivent plus tôt sur le marché.

0
1341

Traditionnellement, les pommes et poires belges « nouvelles » n’arrivent dans les rayons que dans le courant du mois de septembre. Cette année, attendez-vous à les trouver plus tôt!

photo_pommes_poires

Que ce soit pour des raisons de goût ou environnementales, nous vous conseillons souvent de respecter le calendrier d’achats des fruits et légumes. Chaque fruit et légume a sa période optimale, autrement dit la saison durant laquelle il offre la meilleure qualité et est souvent le moins cher. Les acheter durant cette période vous permet aussi de participer activement à la protection de l’environnement en favorisant la consommation de produits du terroir national.

Cette année pourtant, il faudra adapter ce calendrier d’achats, du moins pour ce qui concerne les pommes et les poires.

Habituellement, la récolte des pommes et poires belges se déroule de début septembre à mi-octobre. Cette année, ce sera bien plus tôt. C’est ce qu’annonce la Fédération wallonne de l’horticulture (FWH) : en 2011, la récolte aura lieu de fin août à fin septembre…nous les trouverons donc singulièrement plus tôt dans les rayons. Vous le devinez : les conditions climatiques en sont responsables. La fin précoce de l’hiver ainsi que les températures quasi caniculaires d’avril et mai ont permis aux fruits d’arriver plus rapidement à maturité…un tableau quelque peu tempéré par les fortes pluie et grêle de fin juin.

En Belgique, on dénombre quelque 8000 hectares de poiriers et 7500 de pommiers, ce qui représente, bon an mal an, une production moyenne annuelle de  300 000 tonnes de poires et de 300 000 tonnes de pommes. Et pour ce qui concerne les pommes, la Jonagold, variété qui représente près de 70% de la production totale de pommes chez nous, est encore bien présente dans les frigos (stock résiduel de la récolte de 2010).

Ajoutons encore que l’offre est largement plus importante que la demande. Pour ce qui concerne les poires, par exemple, et plus particulièrement la variété Conférence (qui représente environ 90% de la production belge de poires), près de 40% (soit 120 000 tonnes) sont exportées vers la Russie.

PARTAGER
Article précédentLe bicarbonate de soude, c’est quoi?
Article suivantAllégations de santé : l’EFSA donne un grand coup de balai!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here