Mieux connaitre le salami !

0
368

Le salami? L’une des charcuteries favorites du belge…et pourtant bien mal connue!

photo_salami

 

* Une dénomination légalement définie ? Mises à part quelques I.G.P. (Indication Géographique Protégée) en Italie, le salami n’est nullement défini par la législation alimentaire. Résultat des courses? Les salamis,ce sont des produits de composition, de forme et d’aspect très différents : mouture fine ou grossière, à peau constituée de véritables boyaux ou de matière synthétique, de petit ou rand diamètre, de viandes différentes, etc.

Vous l’aurez compris : tout cela ne facilite pas le choix du consommateur!

 

* Comment le fabrique-t-on? Point commun à tous ces produits : ce ne sont pas charcuteries cuites. Après avoir été moulue et mise en forme, la viande subit une maturation (fermentation) et est ensuite séchée. Jadis, ce séchage avait lieu à l’air libre…aujourd’hui, les techniques modernes autorisent des procédés plus rapides (donc plus rentables) mais pas nécessairement favorables à la qualité.

 

* On achète donc un chat dans un sac? « Lsez les étiquettes » me dires-vous! Dans le cas présent malheureusement, elle est peu informative. Bien rare sont les fabricants annocent quelle proposrtion de quelle viande est utilisée ou quel est le degré de séchage. Et pourtant, à l’analyse, les compositions peuvent être très différentes. Certains salamis renferment quasi autant de protéines que de graisses (preuve de la présence de viande noble) tandis que d’autres pourront renfermer 3 fois plus de graisse que de protéines (preuve de la présence excessive de bas morceaux). A quoi s’joute le recours pour certains à des colorants, renforçateurs de goût, conservateurs, etc. Méfiez-vous donc quend vous découvrez beaucoup de E…dans la liste des ingrédients. Pour le reste, vous devrez surtout vous fier à votre oeil…

 

* Comment choisir et conserver?

Donnez la préférence aux salamis à grosse mature. Dans la plupart des cas, ce sont les meilleurs produits…même s’ils laissent à penser qu’ils sont plus gras.

Observez la couleur : un salami de qualité, bien séché sera de couleur rouge-rose…et surtout pas fluo!

Lorsqu’une information nutritionnelle est présente, donnez la préférence à une teneut élevée en protéines et, en tout cas, supérieure à 20%.

Entier, il peut se conserver à température ambiante (au frais) et au sec. S’il est tranché, mieux vaut le conserver au réfrigérateur dans un récipient fermé.

PARTAGER
Article précédentLe beaujolais nouveau arrive !
Article suivantDes mini saucisses de volaille retirées des rayons!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here