Mieux connaître la tomate…

0
579

C’est la star de l’été…et pourtant elle est méconnue!

photo_tomate

* Nombreuses sont les variétés…mais sommes-nous bien informés de leurs caractéristiques?

– Dans la mesure où nous sommes d’assez gros consommateurs de tomates (10 kg/an/habitant), grande distribution et marchés nous abreuvent de très nombreuses variétés.

– Maheureusement, ils sont beaucoup moins généreux en matière d’informations.Trop souvent encore, tant la mention de la variété (pourtant utile en fonction de l’utilisation souhaitée) que de l’origine sont absentes. En fait, on ne retrouve, le plus souvent, que des mentions du style « classe extra – I – II »…SANS AUCUN intérêt pour le consommateur puisqu’elles ne servent qu’à fixer les prix dans les criées.

– Quant à l’origine…durant les mois d’hiver, elles proviennent surtout d’Espagne et du Maroc tandis que le reste de l’année, ce sont majoritairement des tomates belges cultivées en serres.

* Faut-il craindre des résidus de pesticides dans les tomates?

Ce serait évidemment naïf de croir que l’on n’utilise aucun pesticide dans la culture des tomates. Mais les résultats de contrôles menés tant au niveau belge qu’européen sont très rassurants. La tomate est l’un des végétaux pour lequel les limites maximales de résidus sont le moins souvent dépassées et ce surtout pour les tomates cultivées en Europe. Une bonne nouvelle donc!

* C’est bon pour la santé? Crue ou cuite?

– Je dirais même que c’est très bon! C’est d’abord très peu calorique : 20 kcal/100 gr.

– Consommée crue, c’est une excellente source de vitamine C et de caroténoïdes (comme la carotte), précurseurs de la vitamine A.

– Cuite, c’est une source très intéressante de lycopène, un puissant anti-oxydant très utile dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

– N’hésitez donc pas à alterner tomates crues et cuites.

* Quelles variétés sont les moins chères et quand?

– Les tomates cerises et celles dites « Coeur de boeuf » sont toujours les plus chères.

– Quant à l’évolution du prix au cours de l’année, c’est en juillet-août qu’elles sont les moins chères…alors qu’il vous en coûtera le double en janvier-février.

* Quelques conseils d’achat et de conservation.

– A l’oeil, 2 indices vous aideront à choisir de bonnes tomates: une queue solide et d’un vert vif – une peau lisse, brillante et sans crevasses.

– La tomate est très sensible aux basses températures…ne la conservez donc JAMAIS au réfrigérateur mais plutôt à une température voisine de 15°C (une cave si vous en disposez).

– Enfin, rien ne vous empêche de les congeler mais sachez que vous ne pourrez les utiliser que sous la forme de purée ou en potage.

PARTAGER
Article précédentColruyt retire de la viande hachée des rayons!
Article suivantDes pistaches grillées salées retirées des rayons!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here