Le Parlement européen s’oppose au OGM

0
935

Nous en avons déjà parlé (voir l’article dans les archives) : les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) font l’objet d’un combat féroce entre les pros (essentiellement les industries d la biotechnologie) et les contras.

OGM

Nouvelle péripétie ce mardi 12 avril : la Commission Environnement du Parlement européen a voté une résolution qui devrait faciliter la décision d’autorisation ou non de nouveaux OGM pour chaque Etat membre. « Une bonne chose » a déclaré le député européen Ecolo (Groen) Bart STAES  » dans la mesure où une majorité de citoyens européen rejettent l’introduction de ces nouveaux ingrédients dans leur alimentation ».

Ce vote renforce désormais l’autonomie des Etats membres. Ils disposent dorénavant d’une base juridique pour interdire éventuellement la culture d’OGM sur leur territoire. Ils pourront invoquer des raisons environnementales telles que la conservation de la biodiversité ou parce que les études scientifique liées à telle ou telle céréale sont contradictoires ou insuffisantes.

Et cette résolution rappelle également l’obligation pour chaque Etat membre de mettre en place les mesures permettant la co-existence des divers types d’agriculture…autrement dit que l’agriculteur souhaitant pratiquer une agriculture traditionnelle puisse le faire.

Ne rêvons pas…ce combat ne connaît pas encore de vainqueur définitif et l’on peut  s’attendre à d’autres passes d’armes.

PARTAGER
Article précédentEn savoir un peu plus sur les vins espagnols…
Article suivantLe consommateur bientôt mieux informé?
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here