Le Danemark taxe les graisses saturées. Une bonne idée?

0
1509

Il y a quelques semaines, la France se proposait de taxer les boissons sucrées. Et depuis début octobre, c’est le Danemark qui a imposé une taxe sur les aliments riches en graisses saturées. Une bonne idée?

photo_hamburger

Nul n’est besoin de longs discours pour rappeler combien les graisses saturées (essentiellement présentes dans les graisses animales et certaines huiles végétales comme l’huile de palme),consommées en excès, sont nocives pour l’organisme. Elles favorisent la présence de « mauvais » cholestérol responsable, entre autres facteurs, des maladies cardiovaculaires. A de nombreuses reprises, les nutritionnistes ont dénoncé cette présence excessive dans de nombreux aliments « modernes ». Non seulement le beurre en est riche mais aussi de nombreux plats cuisinés, ptisseries, etc.

Le Danemark vient de faire fort en la matière : depuis ce 01 octobre, il a levé une taxe de 2,15 Euros/ kg pour tout aliment renfermant plus de 2.3% d’acides gras saturés. Une idée qui, de prime abord, peut recueillir les suffrages.. Mais est-ce vraiment une bonne idée? Personnellement, j’ai plus que des doutes et n’y souscris pas. Pourquoi?

* Ce barême de taxation me semble bien obscur. Comment le consommateur pourra-t-il juger que cette taxe est correctement calculée? Poser la question, c’est quasi y répondre!

* Les autorités danoises affirment que cette taxe visera tant les aliments produits  sur leur territoire que les aliments importés. Bonne chance…

* Comment seront fixées ces teneurs en acides gras saturés? Sur base d’une déclaration des fabricants ou sur base d’analyses menées par les autorités danises? Et qui paiera ces contrôles?

* D’autres expériences ont clairement démontré que l’impact sanitaire de telles mesures était plus que limité, les consommateurs ne modifiant pas fondamentalement leurs habitudes alimentaires. L’exemple récent du Danemark est d’ailleurs illustratif à cet égard : les consommateurs danois ont, semble-t-il, vidé les rayons de pizza, beurre, etc. avant l’entrée en vigueur de la taxe en question.

Voilà briévement résumé pourquoi je pense qu’il s’agit là d’une « fausse » bone idée. Mon souhait serait plutôt le suivant :

* Détaxer les aliments sains tels que fruits, légumes, viande maigre, poisson, etc. et favoriser ainsi la consommation de tels aliments.

* Fixer légalement des critères de composition visant à réduire au minimum la présence de ces graisses saturées dans les aliments. Et de telles dispositions pourraient aussi s’appliquer aux teneurs en graisses totales, sel, sucres, etc.

PARTAGER
Article précédentEn savoir un peu plus sur le prix des bières Pils.
Article suivantDu « faux » colin en Espagne?
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here