Le bicarbonate de soude, c’est quoi?

0
2485

Qui n’en a entendu parler? Sans être chimiste, le bicarbonate de soude est présent, pour des raisons diverses, dans pas mal de nos cuisines. Mais le connaissons-nous vraiment?

photo_bicarbonate

Cela vous rappellera sans doute vos cours de chimie, le bicarbonate de soude, c’est, chimiquement parlant, l’hydrogénocarbonate de sodium de formule NaHCO3. C’est un composé blanc qui se présente sous la forme de poudre. Vous le trouvez un peu partout que ce soit en supermarché, pharmacie ou encore droguerie. Précisons d’emblée que si vous le destinez à un usage alimentaire (ou cosmétique), vous devez veiller à choisir celui clairement étiqueté « qualité alimentaire » plus pur.

Dans l’Antiquité déjà, les Egyptiens exploitaient les propriétés du natron, un minéral composé de bicarbonate et de carbonate de soude.Ils l’employaient pour se frotter le corps, comme un savon, mais aussi dans leurs techniques de momification. Mais ce n’est que dans les années 1800 qu’un chimiste français…et deux boulangers new-yorkais en on fait la poudre que nous connaissons.
Ses applications sont nombreuses et il serait présomptueux de prétendre les énumérer toutes.

A LA MAISON.

C’est un excellent agent nettoyant : il remplace, par exemple, idéalement le liquide vaisselle pour nettoyer un fond de casserole brûlé (bicarbonate dissout, vinaigre blanc et eau chaude – laisser reposer une nuit et le tour est joué). Mais c’est aussi un excellent adoucisseur d’eau, contre les fourmis en bouchant les trous avec le bicarbonatede soude (il a l’avantage de ne pas être toxique) ou encore désodoriser et désincruster vos ustensiles de cuisine, boîtes, etc.

SOINS DU CORPS.

Il est bien connu pour blanchir les dents sous forme de dentifrice en combinaison avec de l’eau oxygénée…mais prudence : il est abrasif et l’eau oxygénée est agressive pour les gencives! Il faut donc l’utiliser en connaissance de cause et se renseigner auparavant.

Il nettoie aussi, sous forme de pte, en profondeur la peau (gommage) et est aussi parfois utilisé pour attendrir les durillons.

EN CUISINE.

Certes, il est bien connu pour faciliter la digestion mais c’est surtout en ptisserie qu’il trouve de nombreuses applications.

Il ne remplace pas la levure mais en combinaison, il favorise la levée de la pte. En présence d’un ingrédient acide (yaourt, citron,…) il produit des bulles de CO2 qui font gonfler la pte. Mais sachez que le phénomène démarre dès le mélange des ingrédients. Il faut donc cuire rapidement sous peine que ce gonflement disparaisse rapidement.

Mais il est aussi utile pour adoucir le goût trop acide de certaines préparations (compote de rhubarbe, sauce tomate, etc.), pour conserver la couleur verte aux légumes cuits à l’eau comme les haricots ou brocolis ou, encore, rendre plus digestes les légumes secs.

Dans l’industrie alimentaire, il est aussi régulièrement utilisé comme anti-agglomérant ou agent de levuration. Sur les étiquettes, vous le retrouverez sous le code E500(ii).

PARTAGER
Article précédentMieux acheter, conserver et connaître les pommes de terre.
Article suivantPommes et poires arrivent plus tôt sur le marché.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here