La truffe…un produit de luxe qui, parfois, nous trompe!

0
77

  • Il y a truffe et truffe! Quelles sont les diverses variétés?

Au vu des prix pratiqués ( 1000 à 5000 Euros/kg…et même davantage), nous sommes sans doute peu nombreux à les acheter entières. Par contre, nous nous laisserons plus facilement tenter par des copeaux de truffes ou des aliments « truffés » comme des pâtes, de la mayonnaise, des huiles, etc…avec des fortunes diverses! Mieux vaut donc connaître un peu mieux les différentes variétés. Citons-en 3 importantes.

la truffe blanche : que l’on ne trouve qu’en Italie dans le Piémont. Malgré son nom, elle est de couleur brune. Son arôme est intense…mais c’est la plus chère : 5000 à 7000 Euros/kg!

la truffe noire : mieux connue sous le nom de « Truffe du Périgord », elle est noire et son goût est très puissant.

la truffe chinoise : très abondante en Asie, elle est, de l’avis des spécialistes, de bien moins bonne qualité que la truffe noire…mais pourtant d’un aspect très semblable.

  • Quelle proportion de truffes dans un aliment « truffé »? Parfois très peu…

Comme souvent avec des ingrédients nobles, tant la dénomination que les illustrations font tout pour nous faire croire que la truffe y est présente en concentrations relativement importantes. On est pourtant régulièrement loin du compte. Bien rares sont les pays imposant des normes strictes. La Suisse fait exception : un aliment ne peut se dénommer  » à la truffe » ou « truffé » que s’il renferme, au minimum, 3% de truffes et annonce la variété utilisée. Dans la plupart des autres pays – dont la Belgique – rien de tout cela…tous les coups sont permis! En espérant une généralisation de la législation suisse…lisez attentivement la liste des ingrédients. vous aurez parfois des surprises!

  • Des arômes de truffes ou des arômes artificiels?

Soumise à cuisson, la truffe perd une grande partie de son goût…et pour y remédier, les fabricants font souvent appel à des arômes. Arôme qui peut être naturel (et donc provenir de la truffe)…ou artificiel ( produit en laboratoire et nettement moins coûteux). Rien de vraiment dangereux pour notre santé…mais nous vendre très cher un aliment renfermant des arômes artificiels, c’est nous prendre pour des pigeons! Méfiance donc quand vous découvrez le mot « arôme ».

  • Pourquoi lire les étiquettes est essentiel!

Pour vous, j’ai fait les courses et sélectionné quelques produits démontrant l’intérêt de lire les étiquettes!

  • De la « mayonnaise à la truffe » ne renfermant que 0,6% de truffes!
  • les « huiles à la truffe » sont souvent trompeuses. L’emballage est illustré de belles truffes noires… alors que l’huile ne renferme que des arômes artificiels!
  • Du « foie gras à la truffe » qui renferme des truffes chinoises de nettement moins bonne qualité!
  • Jai même déniché des pâtes ne renfermant, tenez-vous bien, que 0,003% de truffes!

Comme quoi ouvrir l’œil et le bon peut être utile!

 

 

PARTAGER
Article précédentNotre alimentation au centre des programmes électoraux? Euh…
Article suivantDelhaize retire du filet de canard fumé des rayons.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here