Des biberons et tétines dangereux?

0
1091

C’est, en tout cas, l’alarme qui a été lancée, ces derniers jours, en France. Qu’en est-il?

photo_biberon

A en croire l’alarme lancée en France, des biberons et tétines utilisés en maternités seraient stérilisés avec de l’oxyde d’éthylène et pourraient donc présenter des risques pour la santé des bébés. Tant la France que la Belgique ont décidé d’ouvrir une enquête à ce propos…et, sans en attendre les résultats, le Ministre de la Santé français envisage d’interdire rapidement ces biberons et tétines ainsi traités

L’oxyde d’éthylène, c’est un gaz fréquemment utilisé (en mélange avec d’autres gaz inertes pour le rendre ininflammable) pour la stérilisation du matériel médical. Jadis, il était aussi utilisé pour la conservation de certaines denrées alimentaires telles que les épices par exemple. Mais depuis 1994, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a clairement classé cet oxyde d’éthylène comme une substance potentiellement cancérigène…et son usage est dorénavant interdit pour tout matériel entrant en contact avec les denrées alimentaires.

Assez bizarrement, les biberons et tétines (jetables) ont été classés comme matériel médical et, à ce titre, peuvent donc être stérilisés au moyen de ce gaz. Apparemment, il n’est jamais venu à l’idée des fabricants ni des autorités d’estimer ces biberons et tétines comme matériel entrant en contact avec les denrées alimentaires…et ce malgré les alertes émises par plusieurs toxicologues depuis plusieurs années. Comprenne qui pourra…

L’une des deux entreprises visées par ces pratiques est belge. Son directeur reconnaît l’utilisation de ce gaz pour la stérilisation mais ajoute  » qu’aucun organisme de contrôle ne nous a jamais notifié que l’oxyde d’éthylène n’était pas autorisé ».

Ne versons pas dans un alarmisme de mauvais aloi mais il n’en reste pas moins vrai, à mon avis, qu’une réaction des autorités est urgente. Quelle est la proportion de biberons et tétines concernés dans notre pays? Quelle concentration de gaz a pu migrer vers le lait en contact avec ces matériaux? Quesl sont les risques sanitaires réels? Autant de questions que sont en droit de se poser aujourd’hui les consommateurs et surtout de recevoir des réponses claires et précises. Le dialogue adulte est, plus que jamais, nécessaire…il en va de notre santé!

PARTAGER
Article précédentLes huiles végétales : quelle salade!
Article suivantL’huile de palme : ange ou démon?
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here