Allégations de santé : l’EFSA donne un grand coup de balai!

0
1099

« Améliore votre vitalité, renforce votre activité, élimine la fatigue, etc. »…que de fois ne lisons-nous pas cela sur les étiquettes d’aliments! L’Autorité européenne de sécurité des aliments donne pourtant un sérieux coup de balai dans ces affirmations gratuites!

photo_EFSA

Que de fois ne sommes-nous pas attirés par des affirmations tentantes sur les emballages de nombreux aliments : renforce votre immunité, élimine la fatigue, favorise le transit intestinal, etc. et j’en passe et des meilleures! Et toutes les études le démontrent : nous sommes nombreux à leur faire confiance…et à acheter précisément ce produit plutôt qu’un autre pour ces supposées affirmations. Depuis plusieurs années, une législation européenne à été publiée. Son but est de viser à baliser l’usage de telles allégations nutritionnelles ou de santé. Il revenait à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (http://www.efsa.europa.eu/fr) de porter un avis scientifique sur celles-ci après demande d’autorisation par les fabricants et les Etats membres. Après 3 ans d’évaluation, l’EFSA vient de rendre public les conclusions de son analyse de près de 2800 de ces allégations fonctionnelle génériques.

Et le constat est édifiant! Près de 80% des allégations soumises ont été jugées infondées ou ne provoquant pas l’effet escompté! Et encore, toutes n’ont pas été étudiées. Plus de 1500 de ces affirmations concernant les produits à base de plantes ont été mises en attente.

La majorité des allégations retirées le sont généralement pour :

  • manque de précision sur la molécule (probiotiques, fibres).
  • manque de preuves quant à l’effet réel (antioxydants, élimination de l’eau par les reins).
  • manque de précision d’allégations du style « énergie » ou « vitalité » jugées trop vagues.
  • manque d’études scientifiques chez l’être humain.
  • catégorie de produits alimentaires mentionnés dans l’allégation trop vaste (produits laitiers, fruits et légumes).

Parmi les allégations fonctionnelles les plus en vogue, certaines ont été jugées n’être que de purs arguments publicitaires :

  • la vitamine A ralentit la chute des cheveux.
  • la caféine a des vertus amincissantes.
  • la taurine limite la fatigue.
  • le colostrum bovin renforce le système immunitaire.
  • le béta cartène protége contre les UV.

Et ce ne sont que quelques exemples…L’EFSA va continuer ce travail de fourmi…mais le plus important pour nous, consommateurs, est que la Commission européenne tienne rapidement compte de ces évaluations et interdisent rapidement et définitivement l’usage de ces arguments jugés infondés ou trompeurs.

En attendant, un conseil : MEFIANCE! Ne vous laissez pas trop vite tenter par ces affirmations raccoleuses! Elles ne cherchent souvent qu’à vendre, au prix fort, de la poudre aux yeux!

PARTAGER
Article précédentPommes et poires arrivent plus tôt sur le marché.
Article suivantPensez aux allergies alimentaires : une intéressante brochure.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here