Une pizza au petit-déjeuner?

0
1141

Décidément, on aura tout vu…certains parleront d’imagination technologique tandis que je serais plutôt tenté de parler d’une « fausse bonne idée ».

photo-pizza

De quoi s’agit-il? C’est aux Etats-Unis que la multinationale Kellogg’s vient de lancer cette « innovation » pour le moins surprenante.

Sous prétexte d’aider les consommateurs à varier leur petit-déjeuner, ils proposent une nouvelle gamme de pizzas sucrées composées de fruits surgelés, d’un mélange d’amandes, d’avoine, de miel, de Neufchatel cream cheese (à la place de la sauce tomate!) et, bien sûr, d’une pte a pizza. Et leur slogan est : « 1 minute au micro-ondes et hop! c’est prêt ».

Ces ingrédients ne sont certes, individuellement parlant, nullement à déconseiller mais l’on imagine aisément la bombe calorique que cette préparation représente. Et encore faudrait-il en savoir un peu plus sur la composition réelle de ce produit…

Alors que l’obésité nous guette de plus en plus (et aux Etats-Unis bien plus encore que chez nous), de telles initiatives sont pour le moins anachroniques quand, dans le même temps, tant les autorités sanitaires que certaines entreprises agroalimentaires ou distributeurs mènent de nombreuses campagnes tendant à promouvoir une alimentation saine et équilibrée.

Le petit-déjeuner demeure un repas essentiel et nous sommes trop nombreux à le sauter. Un tel démarrage quotidien devrait inclure : des cérales (pain, céréales, biscottes,…) de préférence complètes – des produits laitiers (lait, fromage, yaourt,…) – des fruits ou jus de fruits – et du café, du thé, de l’eau,…Et pour le plaisir mais avec modération : matière grasse, confiture, miel, charcuteries, ppates chocolatées,…

Mon seul souhait est que cette « innovation » n’inonde pas les rayons des grandes surfaces…qu’elles soient américaines ou européennes!

PARTAGER
Article précédentMieux connaître les vins de Porto
Article suivantPas de steaks hachés contaminés en Belgique.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here