Pourquoi les contrôles alimentaires sont indispensables…

0
1077

Plus que jamais en ces temps de crise économique, les risques de fraudes de tout genre sont réels. Un exemple récent nous vient d’Italie…

photo_AOP

Je l’ai souvent dit et écrit : les fraudes alimentaires (comme en d’autres domaines d’ailleurs) ont un objectif essentiel : gagner de l’argent! Et les techniques sont nombreuses : depuis les étiquettes trompeuses jusqu’aux falsifications des ingrédients. Toutes ces pratiques n’ont, heureusement, pas toujours des conséquences néfastes pour notre santé mais n’en constituent pas moins autant de tromperies du consommateur et, bien souvent, d’infractions légales. Et ce dans un but évident : procurer des gains illicites à leurs auteurs.

Un exemple récent vient de nous être révélé par les autorités italiennes. Elles viennent de saisir 32 tonnes de denrées alimentaires qui, en toute illégalité, affichaient des logos européens d’Appellation d’Origine Protégée (AOP) ou d’Indication géographique protégée (IGP). Ces deux logos, gérés par l’Union européenne, sont autant de garanties de qualité ou d’origine d’un produit. Ils certifient que l’aliment en question respectent les normes officielles de provenance, de composition et/ou de méthodes traditionnelles de production. En Belgique, le Fromage de Herve, le Beurre d’Ardenne ou le Raisin de table du Brabant flamand ont ainsi reçu cette AOP alors que le Pté gaumais, le Jambon d’Ardenne, le Chicon de pleine terre bruxellois ou encore la Tarte au maton de Grammont bénéficient, pour leur part, d’une IGP.

Plus que jamais, le contrôle des aliments doit demeurer une priorité! Crise économique aidant, la tentation est grande de frauder…La maîtrise de la chaîne alimentaire comporte, à mon sens, trois maillons essentiels : 1. des textes légaux contraignants – 2. des contrôles réels – 3. des sanctions dissuasives en cas d’infractions. Telle est la condition indispensable à la protection des consommateurs et des producteurs honnêtes!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here