Pita, dürüm, kebab : que contiennent réellement ces préparations?

0
64

Chronique diffusée ce lundi 07/05/2018 dans l’émission radio « ON N’EST PAS DES PIGEONS » RTBF VIVACITE.

On en trouve à tous les coins de rue: les pitas (et associés). Mais sait-on vraiment ce que c’est? Que renferment réellement ces pitas, dürüms et autres kebab? Et d’un point de vue hygiénique, est-ce correct? Nous avons fait le point avec Robert REMY.

Robert précise notamment que le terme « pita » désigne du pain sans levain, rempli de viande, de sauce et de légumes. Mais dans le langage courant aujourd’hui, « pita » désigne plutôt le plat dans son ensemble. « Dürüm » signifie « enroulé » en turc. C’est une crêpe non sucrée, enroulée et fourrée avec les mêmes ingrédients que la pita. « Gyros », lui, veut dire « qui tourne sur lui-même », et donc la manière dont est cuite la viande que tout le monde connaît. Enfin, « kebab » est la traduction turque de « viande grillée ».

Lorsqu’on achète ce genre de produit, petit point négatif: on nous dit trop rarement de quelle viande il s’agit… Est-ce du bœuf? Du porc? De l’agneau? Parfois certains annoncent une seule viande alors que ce sont des mélanges… Pourtant, cela mériterait un minimum d’informations.

Une proportion de viande qui varie

Dans la mesures où il n’y a pas encore de normes légales pour ces pitas, on va donc retrouver un peu de tout en termes de viande. Certains vous serviront une pita de 200 gr et d’autres une de 500 gr… La proportion de viande peut aussi varier de 20 à 70% du produit. De plus, ces pitas renferment bien souvent beaucoup de sauce. Ces pitas ne sont donc pas des plats à rejeter, mais mieux vaut ne pas en abuser et surtout faire attention à ce qu’elles renferment réellement.

Globalement, d’un point de vue hygiénique, c’est très positif. L’Afsca avait mené une action spéciale de contrôle sur ce genre de produit en analysant plus de cent échantillons de pita d’un point de vue hygiénique, et le point positif c’est qu’aucune pita ne renfermait de germes directement dangereux pour notre santé.

Enfin, au moment de l’achat:

  • N’hésitez pas à interroger le commerçant quant à la nature de la viande. Sa réponse ou son hésitation seront très instructives…
  • Préférez les commerces avec un débit important et jetez un coup d’œil général à l’hygiène générale de l’établissement
  • Vérifiez que les légumes et sauces soient conservés au frais
  • Optez pour une pita avec de vrais morceaux de viande, elle sera certainement beaucoup moins grasse qu’avec de la viande hachée

 

PARTAGER
Article précédentFeta et mozzarella, stars de nos salades estivales.
Article suivantDes chocolats « fruits de mer » retirés des rayons.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here