Ne riez pas…il y a riz et riz!

0
57

  • On en produit où? On en consomme beaucoup?

La production, c’est plus de 400 millions de tonnes par an. Si plus de 80% provient d’Asie, il faut savoir qu’on en produit aussi en Italie (essentiellement pour la production de risotto) ou encore en France (en Camargue). Le riz, c’est l’aliment de base pour plus de 3,5 milliards de consommateurs alors que dans nos pays occidentaux, on en consomme environ 10 kg/an/habitant.

  • Long et rond? Blanc ou complet?

S’il en existe des milliers de variétés, chez nous on parle surtout de riz long ou rond.  Le long est surtout destiné aux préparations en salades ou comme accompagnement de plats tandis que le rond (plus collant après cuisson)est surtout utilisé pour le risotto ou le riz au lait. Le riz blanc doit sa couleur au polissage qu’il subit et qui élimine l’enveloppe extérieure. Conséquence : il est moins riche en vitamines du groupe B, en fer ou encore en magnésium…autant de nutriments beaucoup plus présents dans le riz complet.

  • Et le riz basmati, c’est quoi?

On l’appelle le « prince du riz » parce qu’il a une saveur et des arômes très parfumés. Il est cultivé dans la plaine du Gange et de l’Indus au pied de l’Himalaya. Revers de la médaille : il est 2 à 3 fois plus cher que le riz traditionnel! Et pas mal de fraudes ont déjà été détectées…d’où depuis 2010, l’existence d’un règlement européen limitant à 9 le nombre de variétés pouvant porter cette dénomination. Et bonne nouvelle : ces fraudes ont quasi disparu aujourd’hui!

  • Les extraits de levure e riz rouge… à la mode!

En Asie, ils sont utilisés largement en cuisine pour faciliter la digestion…mais en Europe, ils sont surtout conseillés pour contrôler le taux de (mauvais) cholestérol! Il est vrai qu’ils renferment une molécule présente dans de nombreux médicaments anti- cholestérol. Mais chez nous, ces préparations sont, le plus souvent, vendues comme compléments alimentaires…  ce qui fait dire à de nombreux spécialistes : Méfiance! Les normes de qualité sont moins strictes, les effets secondaires éventuels souvent passés sous silence et les concentrations en cette molécule très variables. Plus que jamais, la prudence est donc de mise!

  • Quelques conseils de conservation.

L’ennemi n° 1 du riz, c’est l’humidité! Il faut donc absolument le conserver au sec!  Si le riz blanc peut aisément se conserver 1 an et plus…pour le riz complet, c’est maximum 6mois.

 

 

PARTAGER
Article précédentLes noix…ce ne sont que des bombes caloriques?
Article suivantDU FILET D’ANVERS CONTAMINE CHEZ DELHAIZE!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here