Ne pas confondre conserves et semi-conserves!

0
4746

Cela ne vous a pas échappé : l’hygiène des aliments fait la une des média ces derniers jours. Et à juste titre suis-je tenté d’ajouter…

photo-anchois

L’occasion est belle pour rappeler une réalité qui nous échappe régulièrement : tout aliment conditionné dans un boîte métallique ou un bocal verre n’est pas nécessairement une conserve stérilisée d’une durée de conservation très longue et hors du froid.

En industrie alimentaire, l’on parle de conserves et de semi-conserves.

Les premières (conserves de légumes par exemple) subissent un traitement de stérilisation (par la chaleur) et peuvent donc être conservées durant des mois et des années même et hors du réfrigérateur.

Par contre, certaines denrées alimentaires également présentées en boîte métallique ou bocal verre ne sont que, ce que les techniciens appellent, des semi-conserves. Citons, par exemple, les rollmops, les filets d’anchois, certains foies gras,… Ces produits subissent, pour des raisons diverses (préservation du goût,…), un traitement de conservation par la chaleur moins poussé et plus proche de la pasteurisation. Résultat : de tels aliments doivent être conservés, tant dans les points de vente qu’à domicile, au froid (maximum 10°C) et consommées beaucoup plus rapidement que les conserves stérilisées. Légalement, ces semi-conserves doivent mentionner « à conserver au froid » et une date limite de consommation précise.

Quant à ces conserves stérilisées, rappelons qu’il est formellement déconseillé d’achetre des boîtes rouillées, déformées, ayant manifestement subi des chocs ou de le couvercle est bombé. La vente de telles conserves est interdite…mais malheureusement pas toujours respectée.

Ouvrons donc l’oeil et le bon…

PARTAGER
Article précédentLes concombres espagnols innocentés?
Article suivantLes maatjes débarquent…
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here