L’orange…une source essentielle de vitamine C.

0
61

Chronique diffusée le lundi 19/02/2018 dans l’émission radio « ON N’EST PAS DES PIGEONS » – RTBF VIVACITE. 

Le carnaval de Binche a peut-être mis la clé sous le paillasson… Ce n’est pas pour autant le cas pour d’autres régions, qui vont suivre dans les prochaines semaines. Et c’est notamment l’occasion de rappeler que les oranges y font souvent le bonheur des petits comme des grands. Mais d’où vient ce fruit? Et quelles sont les principales variétés que l’on peut trouver sur le marché? Robert REMY donne quelques conseils…

Il précise qu’aujourd’hui, on trouve essentiellement les oranges aux États-Unis (en Floride surtout) et au Brésil. A eux deux, ils produisent deux tiers de la production totale des oranges dans le monde, soit 50 millions de tonnes par an. Chez nous en hiver, elles proviennent d’Espagne, du Maroc et d’Israël. En été, c’est principalement le Brésil et l’Afrique du sud qui sont nos principaux fournisseurs.

Parmi les différentes variétés d’oranges les plus présentes, on distingue :

  • les oranges méditerranéennes : oranges peu amères, contiennent généralement des pépins. Par exemple les Valencia.
  • les oranges sanguines : semblables aux méditerranéennes, mais avec une pulpe et du jus rouge, d’où leur nom.
  • les oranges Navel : oranges plus grosses, sans pépins, avec une sorte de « nombril » (navel en anglais et en néerlandais) à la base du fruit. Celles-ci sont moins conseillées pour le jus car elles le rendent amer.

1 orange couvre nos besoins quotidiens en vitamine C.

L’orange est une importante source de vitamines C, de fibres et d’apports en antioxydants. En moyenne, une orange couvre nos besoins quotidiens en vitamine C. Concernant les résidus de pesticides, ce sont souvent des fongicides qui sont utilisés à la fois pendant la culture et après la cueillette pour éviter le développement de moisissures. On en détecte à la surface de la pelure mais heureusement, ces fongicides n’atteignent jamais la chair de l’orange… Si vous utilisez la pelure pour par exemple une préparation de marmelade ou de tarte, il vaut mieux utiliser des oranges bio.

Si vous pressez des oranges fraîches le soir pour boire le jus le lendemain matin, pas de problèmes! La teneur en vitamine C est relativement stable dans le temps. Rien ne vous empêche donc de le préparer la veille au soir pour le lendemain matin. Pour la conservation, conservez plutôt vos oranges à dix – douze degrés (température de cave). Vérifiez également qu’il n’y a pas de fruit qui commence à moisir à proximité car la contamination peut être très rapide. Enfin , si les oranges sont emballées dans du papier de soie, mieux vaut les déballer pour mieux les conserver…

PARTAGER
Article précédentLe Gouda, c’est votre dada?
Article suivantDes biscottes retirées des rayons.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here