Les épices? De réels avantages nutritionnels dans nos préparations.

0
251

Chronique diffusée le lundi 05/02/2018 dans l’émission radio « ON N’EST PAS DES PIGEONS » – RTBF VIVACITE.

Les épices, nous en consommons tous : c’est un ingrédient indispensable en cuisine. Pas mal de fausses idées circulent à leur sujet… Qu’en est-il donc réellement? Robert REMY fait le tour de la question.

Il mentionne notamment que les Espagnols sont les plus grands consommateurs d’épices eu Europe, mais que le cœur de la production européenne se trouve dans les pays de l’Est : Roumanie, Hongrie et Bulgarie. Ces pays représentent environ 90% du marché des épices en Europe. Les épices sont incontournables car on peut en ajouter à pas mal de nos plats. En effet, elles permettent de donner de la saveur et… de la couleur (scampis au curry par exemple). Et cela à bon escient car elles offrent un réel avantage nutritionnel. Elles remplacent utilement le sel, que l’on consomme en général en trop grandes quantités.

Poivre noir et poivre blanc : deux épices différentes?

Parfois, on peut aussi croire que le poivre blanc et le poivre noir sont deux épices différentes. Pourtant, toutes deux proviennent de la même plante, la couleur dépendant juste du degré de maturation. Pour le poivre noir, les baies sont cueillies avant maturité et séchées. Le blanc, ce sont les mêmes baies mûres dont on a juste enlevé l’enveloppe extérieure. Le curry, on pense souvent que c’est une seule épice, or il s’agit d’un mélange. Ce sont au départ des feuilles de curry broyées, auxquelles on ajoute selon le cas et les recettes, des graines de moutarde, du cumin, de la coriandre, de la noix de muscade, etc.
Malheureusement, on retrouve régulièrement et trop souvent des résidus de pesticides dans les épices (le curry et le paprika surtout), des moisissures dans le poivre ou encore des colorants dans du paprika. Mais le point positif c’est que les limites légales autorisées sont très rarement dépassées. Et c’est d’autant plus rassurant compte tenu des faibles quantités d’épices que l’on consomme dans notre alimentation globale.

Méfiance vis-à-vis des mélanges d’épices!

Méfiez-vous des mélanges d’épices (de composition parfois douteuse et renfermant pas mal d’additifs) et favorisez plutôt les épices séparément (les épices « brutes ») et mélange-les selon vos goûts.
Autres conseils :

  • Achetez plutôt des épices non-moulues. Elles se conservent beaucoup plus longtemps et perdent moins rapidement leur saveur.
  • Préférez le moulin rechargeable plutôt que le moulin jetable, très coûteux.
  • Vérifiez que les grains sont intacts et qu’il n’y a pas de moisissures.
  • Les épices craignent l’humidité, conservez-les au sec et au frais. Ne les prélevez jamais à l’aide d’une cuillère ou d’une pointe de couteau humide car cela peut entraîner une prise en masse des épices dans votre récipient.
PARTAGER
Article précédentDes figues séchées retirées des rayons chez Cora!
Article suivantLe Gouda, c’est votre dada?
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here