Les emballages alimentaires sont-ils tous efficaces et sans danger?

0
84

Chronique diffusée le lundi 15 janvier2018 dans l’émission radio « ON N’EST PAS DES PIGEONS » – RTBF VIVACITE.

Nombreux sont aujourd’hui les emballages disponibles pour nos aliments. Mais sont-ils tous efficaces et sans danger? Et comment conserver les restes de nos repas? Voyons cela en détails avec Robert REMY.

Ce dernier ne manque pas de rappeler que les emballages alimentaires sont régulièrement remis en cause. Il y a quelques années, c’était le vernis des boîtes de conserve qui relâchait des substances toxiques et plus récemment, ce sont encore les emballages en papier-carton par exemple des boîtes à pizzas qui ont été pointés du doigt. Dans ce dernier cas, c’est avant tout un problème économique qui s’est posé car tout est lié à la qualité du matériau proposé ainsi qu’au traitement qui lui est appliqué. Ce sont souvent des encres qui sont responsables de ces problèmes et encres qui sont hautement toxiques. Heureusement, ce ne sont toujours que des traces qui sont détectées, mais cela reste néanmoins indésirable. Il faut donc choisir le bon emballage!

Papier sulfurisé, aluminium, film plastique, boîte en plastique …

Normalement à la maison, il y a beaucoup d’emballages possibles : du papier sulfurisé, de l’aluminium, du film plastique, des boîtes en plastique,… Tous doivent mentionner qu’ils conviennent à l’emballage des aliments ou, à tout le moins, afficher un symbole représentant un verre et une fourchette. Il n’y a pas de matériau universel valable pour tous les aliments. Par exemple : pour le poisson ou la viande fraîche, préférez le film plastique. Pour du fromage à pâte dure : papier sulfurisé ou film plastique feront l’affaire. Privilégiez cependant le film plastique percé de trous, qui laissera s’échapper l’air et l’humidité et donc permettra une plus longue conservation. Idem pour les fruits et légumes. Et pour une majorité d’autres aliments, une boîte en plastique suffit amplement.

Le papier aluminium : il n’est pas recommandé de l’utiliser avec des aliments acides comme par exemple des tomates, du jambon ou des aliments préparés avec de la vinaigrette. Et c’est à juste titre car l’acidité de ces aliments en question va favoriser une migration de l’aluminium vers la denrée alimentaire.

Si vous achetez du film plastique, vérifiez qu’il s’agit bien de polyéthylène (vous verrez les lettres « PE » sur l’emballage) et pas de PVC, car les risques de migration sont plus grands lorsque c’est du PVC.

Pour les restes de repas, respectez quelques conseils :

  • Refroidir les restes de repas avant de les mettre au réfrigérateur ou au congélateur. Pour refroidir, prenez un récipient d’eau froide dans lequel vous plongez votre casserole.
  • Ne conservez jamais ces aliments dans le récipient dans lequel vous les avez préparés. Transférez-les dans un récipient propre.
  • Ne décongelez jamais des restes de repas congelés à température ambiante. Utilisez la fonction décongélation de votre micro-ondes ou laissez-les dégeler au réfrigérateur.
  • Veillez à bien réchauffer ces restes à coeur avant des les consommer et ne le faites qu’une seule fois.

 

PARTAGER
Article précédentLes cures détox : efficaces?
Article suivantDu haché de poulet retiré des rayons!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here