L’ail protégerait contre l’arthrose.

0
1563

La question est posée et si l’on en croit les résultats d’une récente étude britannique, un régime à haute teneur en légumes tels que ail, oignon et poireau pourrait réduire le risque d’arthrose chez la femme.

L'ail protègerait de l'arthrose.

L’arthrose, c’est quoi?

Pour faire bref, l’arthrose est une maladie dégénérative. Cette dégénérescence conduit à l’usure et à la détérioration plus ou moins rapide du cartilage qui entoure l’extrémité des os. Les articulations les plus souvent touchées sont les mains, les genoux, les hanches, le cou et le bas du dos. Il ne faut pas confondre arthrose et ostéoporose. Cette dernière est caractérisée par une diminution de la densité osseuse, autrement dit une décalcification des os…affection que l’on peut prévenir, entre autres moyens d’action, par une alimentation suffisamment riche en calcium (lait, fromages, etc.).

Que dit cette étude?

Elle portait sur un échantillon de 1086 jumelles volontaires et gées de 58 ans en moyenne.

Après ajustement de divers facteurs pouvant interférer (tels que l’indice de masse corporel par exemple), il est apparu que les personnes favorisant une consommation importante de fruits (hors agrumes) et de légumes de la famille des aliacées (ail, oignon, poireau) présentaient moins de risques d’arthrose de la hanche.

Qu’en retenir?

Certes cette étude demande confirmation mais elle ouvre des perspectives très encourageantes dans la prévention de cette maladie très difficile à traiter et dont les causes demeurent encore très mystérises. Cela dit, un conseil : ne vous laissez pas tenter par les suppléments d’ail en capsules, …leurs effets bénéfiques font l’objet de nombreuses controverses!

PARTAGER
Article précédentL’origine de la crêpe Suzette.
Article suivantMieux comprendre les repères nutritionnels journaliers
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here