Journée mondiale de l’eau : Eau du robinet ou en bouteille?

0
1562

L’eau, c’est, comme le disent certains, le « pétrole bleu » et un véritable enjeu géo-politique.
Nous sommes de (trop) gros consommateurs d’eau et s’il est essentiel de penser, chacun à notre niveau, à l’économiser…le propos de mon écho est plutôt de nous focaliser sur l’eau en bouteille ou l’eau du robinet pour notre consommation quotidienne.

Eau du robinet ou en bouteille

Disons-le immédiatement : toutes les eaux en bouteille ne sont pas adaptées à une consommation quotidienne!

EAU DE SOURCE OU EAU MINERALE : DU PAREIL AU MEME?

La différence? L’eau de source provient d’une source…et l’eau minérale également. La distinction se situe au niveau légal. L’eau en bouteille contient naturellement divers minéraux, oligo-éléments et autres composants. Dans le cas de l’eau minérale, la concentration en minéraux doit demeurer constante et celle-ci doit être mentionnée sur l’étiquette (nous y reviendrons). Cela ne vaut pas pour l’eau de source. Contrairement à l’eau minérale, la loi impose, pour l’eau de source des concentrations maximales en fluor, sodium, magnésium, calcium, etc. Raison pour laquelle l’eau de source convient généralement à tous.

Ce n’est que pour des éléments toxiques (mercure, plomb, pesticides,etc.) que la loi est aussi stricte pour les deux catégories.

En pratique pourtant, la composition, tant de l’eau de source que de l’eau minérale, est très constante. Raison pour laquelle je pense que l’une comme l’autre devrait fournir la même information au consommateur (composition,…).

Dernière précision à ce sujet : aucune législation n’interdit d’embouteiller de l’eau de robinet et de la vendre comme « eau de table »…au prix fort!

COMMENT LIRE LES ETIQUETTES?

Vous trouverez ci-dessous les principaux minéraux et autres composants dont vous retrouverez la concentration sur les étiquettes des eaux minérales et les limites conseillées.

  • SODIUM : pour les bébés : max 50mg/l et pour les autres : max 100mg/l.
  • FLUOR : pour les bébés : max 1mg/l et pour les autres : max 1.5mg/l.
  • NITRATES : pour les bébés : max 10 mg/l et pour les autres: max 25 mg/l.
  • SULFATES : pour tous : max 250 mg/l.
  • TOTAL MINERAUX : pour les bébés : max 500 mg/l et pour les autres : max 1500 mg/l.

CE QUI FAIT UNE SACREE DIFFERENCE : LE PRIX!

Entre l’eau du robinet et l’eau en bouteille; il n’y a pas photo : l’eau du robinet, est en moyenne, 200 fois moins chère que l’eau en bouteille et l’eau minérale est, en moyenne, 2 à 3 fois plus chère que l’eau de source. Autant le savoir…

BUVEZ SAIN ET PAS CHER!

  • Buvez, au moins, 1.5 litre deau par jour.
  • Si vous n’avez pas de besoin particulier, préférez l’eau du robinet à l’eau en bouteille…c’est moins cher et plus écologique!
  • Si l’eau du robinet a une odeur de chlore, laissez-la aérer, quelques heures, dans une carafe au réfrigérateur ou ajoutez-y quelques gouttes de citron.
  • Ne vous laissez pas allécher par les filtres à eau: la qualité générale de l’eau du robinet ne le demande pas…et si vous en utilisez un, entretenez- le soigneusement sous peine de consommer une eau filtrée de mauvaise qualité hygiénique.
  • Et si vous préférez, malgré tout, une eau en bouteille, choisissez une eau faiblement à moyennement minéralisée (idéalement moins de 1000 et max 1500 mg/l).
  • Et sur l’étiquette, vérifiez si l’eau est destinée aux bébés et femmes enceintes.

Vous voulez en savoir plus : voyez les tests comparatifs d’eau en bouteille sur www.test-achats.be

PARTAGER
Article précédentCatastrophe nucléaire au Japon
Article suivantDes sulfites dans le vin : C’est nouveau?
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here