Intoxication alimentaire :: A nous aussi de jouer!

0
1839

Le tragique évènement survenu au QUICK d’Avignon m’incite à revenir sur cette problématique de l’hygiène alimentaire.

J’ai du constater, au travers de centaines de tests comparatifs alimentaires, combien la qualitè hygiénique des denrées alimentaires était bien souvent sous-estimée en infraction même avec les rares dispositions légales e nvigueur : absence de thermomètre dans les réfrigérateurs et congélateurs des grandes surfaces, températures de conservation non respectées, dates de péremption dépassées,…mais aussi manque d’hygiène tant du personnel que des locaux et appareils. Je pourrais multiplier les exemples d’aliments de très mauvaise qualité hygiénique…mais comme je souhaite être davantage positif, je préfère rappeler, dans ce billet quelques conseils que nous pouvons, toutes et tous, appliquer pour apporter notre pierre à ce défi de l’hygiène de nos aliments. Ces bactéries pathogènes qui ont le défaut d’être inodores, incolores, …constituent, au niveau mondial, la cause première d’intoxications alimentaires.

  • Vérifiez que les rérigérateurs et congélateurs des grandes surfaces sont munis d’un thermomètre visible.
  • Viandes fraîches, poissons, tc doivent être conservés à max. 4°C et charcuterie, ptisseries, etc. doivent être conservés à max 7°C.
  • Quant aux aliments livrés chauds (poulets,…); ils doivent être sertvis à min. 65°C.
  • Certes les températures de coneservation sont essentielles mais encore faut-il que lesdates de péremption ne soient point dépassées.
  • Evitez d’acheter des aliments surgelés recouverts de cristaux de glace : c’est sans doute la preuve d’une rupture de la chaîne du froid.
  • A la maison aussi, il s’agit de gérer réfrigérateur et congélateur. LA temprature n’est pas partout pareille dans un rérigérateur. Pour le savoir, placez un thermomètre dans un verre rempli d’eau à diférents niveaux durant 3 – 4 heures.
  • Attention aux restes cuisinés et conservés au refrigérateur : consommez-les très rapidement!

Et les conseils peuvent se multiplier….mais bon comme première approche, arrêtons- nous ici ! Si vous le souhaitez, on y revient!

J’espère que ces quelques informations pourront vous intéresser, susciter vos réactions et réflexions…et constituer un bon départ pour ce blog.

PARTAGER
Article suivantAllergies alimentaires : Bien informer les clients
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here