Encore beaucoup d’efforts à faire dans les retaurants,etc.

0
1087

L’Agence Fédérale de Sécurité de la Chaîne Alimentaire vient de publier son rapport d’activités 2011. Qu’en retenir?

photo_pita

Comme chaque année, l’Agence Fédérale de Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) vient de publier son rapport d’activités pour l’année 2011. C’est un document de plusieurs centaines de pages qu’il m’est évidemment impossible de détailler dans le cadre de cet écho. Pour celles et ceux qui le souhaitent, ce rapport est disponble sur le site www.afsca.be

Mon attention a particulièrement été attirée par les résultats de contrôles effectués dans les établissements de l’Horeca (hôtels, restaurants, friteries, etc.). Plus de 41000 opérateurs ont ainsi été inspectés et 85% des résultats étaient favorables…mais avec d’énormes disparités selon les secteurs d’activité. Voyons cela en détail…pour ce qui concerne l’infrastructure et l’hygiène, critères essentiels en matière de sécurité alimentaire.

* Plus de 98% des inspections menées chez lee agriculteurs ont obtenu des résultats favorables et plus de 90% dans les entreprises agro-alimentaires (transformation).

* Les résultats sont, par contre, nettent moins favorables pour ce qui concerne la vente directe au consommateur.

* 45% des établissement horeca (restaurants, friteries, snacks, cafés,…) visités présentaient des défauts.

* Idem pour 34% des cuisines de collectivités (écoles, maisons de repos, hôpitaux, crèches,…) et pour 46% des commerces de détail.

Plus de 220 tonnes de denrées alimentaires ont ainsi été saisies!

Ce constat m’inspire deux réflexions:

* Bon an mal an, les mêmes chiffres défavorables sont cités chaque année! Les causes me semblent évidentes : les sanctions dissuasives sont insuffisantes et la formation des professionnels présente de sérieuses carences.

* Toute infraction grave mettant en danger la santé publique devrait être clairement portée à la connaissance des consommateurs avec adresse précise des établissements concernés. Ils pourront ainsi faire leur propre choix et pénaliser les moutons noirs du secteur.

PARTAGER
Article précédentLes dates de péremption : un petit coup de gueule!
Article suivantDu Roquefort retiré du marché!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here