Dès l’automne, les potages font leur grand retour.

0
190

Certes, ce début d’automne ressemble davantage à l’été…mais la nature reprendra vite ses droits!

  • De la soupe ou du potage, on en consomme beaucoup?

La soupe, c’était, jadis, une tranche de pain trempée dans un bouillon de légumes. C’était traditionnellement le repas du soir. Le potage, par contre, c’était un bouillon de légumes dans lequel on faisait cuire des légumes coupés menus. Aujourd’hui, on utilise indifféremment ces dénominations. Dans nos pays européens, nous consommons, en moyenne, 20 l/an/habitant. Le n°1 sur le podium, c’est la potage aux tomates suivi du potage de légumes et, cela peut surprendre, du potage au potiron.

  • Il en existe de nombreuses formes! Comment s’y retrouver?

Effectivement, il en existe de nombreuses formes? Essayons d’y voir plus clair…

Tout d’abord, nous avons tous les potages déshydratés. Ce traitement n’est pas sans conséquences sur le produit final : une perte d’arômes, de vitamines et un changement de couleur. C’est donc très loin d’être le potage idéal.

Viennent ensuite tous les potages en boîtes, briques ou bouteilles, surgelés et réfrigérés. S’ils sont présentés à température ambiante, cela signifie qu’ils ont subi un traitement thermique intense (quasi une stérilisation) plutôt destructeur du point de vue nutritionnel. Par contre, les potages en bouteilles présentés au rayon réfrigéré présentent une bien meilleure qualité nutritive et un meilleur goût. Et il en va de même des potages surgelés.

  • Les différences de prix sont pourtant énormes…de 1 à 4?

Au risque de me répéter…lisez les étiquettes et vous en apprendrez parfois de bien belles! Par exemple qu’une crème d’asperges renfermera à peine 7% d’asperges et une autre 15 à 20%  – que certains sont bourrés d’additifs pour pallier les défauts et lacunes de composition : renforçateurs de goût comme les glutamates, des épaississants, etc. Ouvrez donc l’œil…

  • C’est bon pour la santé?

Un bon potage, c’est excellent du point de vue nutritionnel. Une assiette de 25 cl, c’est aux environs de 60 calories. Un des points noirs de nombreux potages industriels…c’est le sel. Dans certains cas, une assiette peut apporter la moitié de la quantité maximale conseillée par jour.

  • Peut-on surgeler du potage?

Une excellente solution, c’est évidemment de préparer soi-même un potage maison…et rien ne vous empêche de le surgeler à la condition de respecter ces quelques conseils : n’ajoutez ni corps gras (crème fraîche par exemple) ni épices ni sel avant surgélation –  laissez le potage refroidir avant de le surgeler – surgelez-le par portion pour un repas de votre ménage. A ces conditions, vous pourrez le conserver facilement pendant 4 à 5 mois.

 

PARTAGER
Article précédentNe consommez pas ce complément alimentaire! Il peut être toxique.
Article suivantNe consommez pas ces sardines à l’huile d’olive!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here