Danone lance une plateforme de dialogue avec les consommateurs.

0
1315

Yaourts, probiotiques, prébiotiques, etc. Face aux rayons des laitages, il est bien difficile de nous y retrouver…Danone promet de nous aider?

photo_actimel

« Renforce votre organisme et vos défenses naturelles », « facilite le transit intestinal », « équilibre votre flore intestinale »,etc. Face aux rayons des laitages, le temps du seul yaourt est révolu! Nombreuses sont aujourd’hui les préparations lactées qui nous sont proposées. Mais s’y retrouver et faire un choix avisé relève souvent du parcours du combattant.

Une enquête récente menée auprès de 1000 consommateurs et 265 médecins généralistes l’a démontré récemment : 62% des personnes interrogées déclarent avoir déjà entendu parler des probiotiques et la moitié d’entre-elles prétendent (ce qui reste encore à démontrer) savoir plus ou moins précisément ce dont il s’agit. Et à peine 50% des médecins interrogés affirment savoir ce dont il s’agit! La conclusion est évidente : beaucoup de confusion et même d’ignorance sont présentes.

Confusion encore renforcée par le fait que les média nous signalent régulièrement que des demandes d’allégations santé liées à ces produits sont refusées par l’EFSA (Autorité européenne de Sécurité des Aliments).

Dans cet écho, je m’en tiendrai à la seule définition des probiotiques donnée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) :  » des microrganismes VIVANTS qui, lorsqu’ils sont administrés en QUANTITES ADEQUATES, exercent une action bénéfique sur la santé de l’hôte ».

Deux éléments sont essentiels dans cette définition : des microorganismes VIVANTS et en QUANTITES ADEQUATES. Et il est vrai que divers test comparatifs (voir www.test-achats.be) ont démontré, par le passé, que ces deux conditions n’étaient pas toujours remplies.

En un mot comme en cent, nous manquons manifestement d’informations et devons trop souvent nous fier à la publicité par définition « partielle et partiale ». Mon premier souhait s’adressera à nos autorités européennes (puisque la majorité de nos législations relèvent aujourd’hui de décisions européennes) : une définition officielle de ces produits accompagnée de critères précis de composition (quels germes? obligation d’être vivants – en quelles concentrations minimales? etc.) est indispensable et urgente.

Face à cette réalité du marché, Danone, qui commercialise le produit Actimel, a décidé d’ouvrir une plateforme de dialogue avec les consommateurs. Ils nous invitent à poser toutes les questions que nous avons autour de ces aliments et s’engage à nous répondre « on line » dans les 2 jours. Vous pouvez y avoir accès via www.actimelvosquestions.be

Certes, il s’agit d’un site élaboré par un géant du secteur. Mais je serais tenté de dire « Pourquoi pas? » si les réponses fournies sont, scientifquement parlant, correctes et objectives. Soyez – en convaincus : je m’engage à les « tester »…et vous invite à en faire de même. Et surtout n’hésitez pas à me faire connaître les résultats (bons ou mauvais) de votre démarche. J’y ferai écho sur notre site.

PARTAGER
Article précédentEt si vous prépariez vos conserves « maison »?
Article suivantChampignons des bois : prudence!
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here