Calculer son Indice de Masse Corporelle.

0
1274

L’obésité est en augmentation permanente, lit-on souvent…Mais comment savoir si l’on est vraiment obèse? Quelques pistes pour vous aider à vous situer.

photo_obesite

Les chiffres varient selon les sources et évoluent régulièrement…mais l’on estime globalement que près de 44% des Belges sont concernés : 12% seraient obèses, au sens médical du terme, et 32% en surpoids. A quoi s’ajoute un autre chiffre interpellant : 15% des enfants seraient trop gros!

Mon intention n’est pas de verser dans un alarmisme de mauvais escient ni de détailler toutes les conséquences néfastes de l’obésité pour notre santé mais plutôt de vous aider à vous situer.

Obésité, surpoids, poids normal,…que signifient réellement ces mots? Comment ne pas succomber à la mode du « maigre » et à tous ces régimes, plus miraculeux les uns que les autres…à en croire la publicité?

Calculer son Indice de Masse Corporelle.

La méthode la plus utilisée par le corps médical pour déterminer le degré de surpoids est l’Indice de Masse Corporelle IMC (BMI en anglais). il donne une idée relativement fiable de la masse graisseuse.

Pour calculer cet IMC, on divise son poids en kg par le carré de sa taille en mètres.

Prenons un exemple : vous pesez 75 kg et mesurer 1,6 m. Votre IMC est : 75/1.6×1.6 = 29.

Coment l’interpréter?

* Moins de 18.5 : trop maigre!

* De 18.5 à 25 : poids normal.

* De 25 à 30 : surpoids (c’est le cas de notre exemple).

* De 30 à 40 : obésité.

* Plus de 40 : obésité très dangereuse.

Ce calcul est indicatif et ne doit pas être interprété au pied de la lettre : une personne musclée, un enfant ou un senior peut évidemment dévier de ce barême.

Poire ou pomme?

Un autre élément utile pour déterminer dans quelle mesure un surpoids menace notre santé est le tour de taille. La graisse en excès peut s’accumuler dans les hanches et les cuisses. C’est surtout le cas chez les femmes. Le résultat en est une silhouette en forme de poire.

Chez d’autres (et surtout chez les hommes), elle s’accumule dans la région abdominale et l’on parle de silhouette en forme de pomme. C’est celle qui présente le plus de problèmes en matière de santé parce qu’elle va souvent de pair avec de l’hypertension et un taux de choléstérol sanguin trop élevé.

Pour se faire une ide de la quantité de graisse « abdominale », on mesure le tour de taille. Chez l’homme, il est conseillé de ne pas dépasser 102 cm et 88 cm chez les femmes.

En espérant que ces quelques informations vous permettront de vous situer davantage…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here