Aliments moins chers = aliments moins bons?

0
1309

Marques (inter)nationales, marques de distributeurs, marques 1ers.prix ou marques hard discount : de grosses différences de prix…mais de bonne qualité?

 

photo_rayons

 

Nombreux sont aujord’hui les aliments présentés sous des marques diverses : marques (inter)nationales (Danone, Coca-Cola, Lotus, Minute Maid, etc.) – marques de distibuteurs (Carrefour – Delhaize – Colruyt – Makro – etc.) et marques de « hard discount (chez nous essentiellement Aldi et Lidl). Un simple coup d’oeil vous apprendra vite que, pour un même aliment, les différences de prix sont importantes. Mais cela signifie-t-il qu’ils sont de moins bonne qualité?

 

TEST ACHATS s’est livré à une vaste enquête à ce propos : vous pouvez prendre connaissance de l’étude complète dans TEST ACHATS 561 – février 2012. Pour ce faire, ils ont analysé à la loupe les résultats des tests alimentaires des 5 dernières années : frites, pizza, plats préparés, yaourts, lasagnes,…). Au total, ce sont 21 tests comparatifs et 459 aliments qui ont été pris en compte.

 

Quelles en sont les principales conclusions?

 

* Pas de différence de qualité significative entre les marques nationales, les marques de distributeurs et les marques « hard discount ».

 

* Les produits vendus sous des marques 1ers. prix étaient globalement de qualité inférieure…mais précision importante : cette différence ne portait pas sur la qualité intrinsèque des aliments mais essentiellement à cause d’un goût moins apprécié. Aucune crainte donc de mettre votre santé en danger avec ces marques 1ers. prix.

 

* Les produits 1ers. prix sont, en moyenne, 64% moins chers que les marques nationales et, en moyenne, 48% moins chers que les marques de distributeurs.

 

* Quant aux marques de distributeurs, elles sont, en moyenne, 31% moins chers que les marques nationales.

 

* Et pour ce qui concerne le rapport Qualité/Prix, ce sont les produits « hard discount » qui en décrochaient le plus.

 

Comme quoi les clichés réducteurs doivent être largement revus à la lecture de ces conclusions. Un principe doit être votre doctrine : « Plus cher n’est pas nécessairement meilleur…et moins cher n’est pas nécessairement moins bon »!

 

 

PARTAGER
Article précédentDe l’agneau pour Pâques?
Article suivantUn évènement qui peut vous intéresser.
« Durant 40 ans, j’ai eu la responsabilité de nombreux tests comparatifs, enquêtes,…dans le domaine alimentaire et ai assuré le suivi de ceux-ci tant dans les instances nationales qu’européennes, représenté Test Achats dans les média, milieux scientifiques et assuré les contacts avec les différents acteurs de la chaîne alimentaire. Depuis juin 2011, je suis à la retraite mais souhaite continuer à m’impliquer dans l’information utile et pratique des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here